Les scooters électriques : une solution de mobilité pratique

Les scooters électriques connaissent un essor important ces dernières années. Ces moyens de transport alternatifs et individuels sont respectueux de l'environnement. Le scooter électrique coche toutes les cases pour une mobilité durable au quotidien. Son utilisation présente, par ailleurs, de nombreux autres avantages pratiques.

Avantages et inconvénients des scooters électriques

Les scooters électriques ont plusieurs atouts environnementaux et économiques par rapport à leurs homologues thermiques. Leur moteur est non-polluant, ce qui leur permet de rouler en ville sans émettre la moindre particule fine ou gaz à effet de serre. Cet aspect écologique est renforcé par leur fonctionnement silencieux.

Sujet a lire : Guide pour choisir une ligne d’échappement en inox

Sur le plan financier, l'absence de carburant fait grandement diminuer les coûts d'utilisation. Le prix de la recharge, généralement à domicile, est négligeable comparé au budget essence d'un scooter thermique. De plus, l'entretien de ce moyen de locomotion est très limité de par sa mécanique simplifiée. Celle-ci ne comprend ni embrayage, ni boîte de vitesses.

Leur autonomie et leur vitesse maximale sont inférieures à celles des scooters thermiques, ce qui constitue le principal inconvénient. Néanmoins, les progrès technologiques réalisés sur les batteries permettent chaque année d'augmenter ces performances. Ces améliorations réduisent l'écart avec les motorisations essence. Quant à leur prix d'achat plus élevé, il est en partie compensé par les économies réalisables sur le long terme. De ce fait, il faut toujours  se renseigner pour un scooter electrique avant de l’acheter.

A lire en complément : Entretenez votre Aixam sans permis avec ces pièces de qualité supérieure

Des impacts écologiques positifs

Grâce à leur motorisation zéro émission, ils ne rejettent aucun polluant atmosphérique localement, préservant ainsi la qualité de l'air en ville. Là où des milliers de scooters thermiques circuleraient chaque jour, crachant leurs gaz d'échappement, les scooters électriques offrent une option de mobilité propre.

Les batteries dont ils sont équipés font désormais l'objet d'une attention particulière pour en assurer la recyclabilité. Cela permet de minimiser leur empreinte carbone sur l'ensemble de leur cycle de vie. Leur adoption massive sur le long terme est même susceptible d'améliorer sensiblement l'air respiré en zone urbaine. En remplaçant ne serait-ce qu'une infime partie du trafic motorisé polluant, chaque scooter électrique représente une baisse des émissions de gaz à effet de serre et des particules fines.

Leur utilisation comme moyen de transport du quotidien pour de courts trajets offre des bénéfices environnementaux. À plus large échelle, ces scooters électriques contribuent à la lutte contre le réchauffement climatique.

Une alternative aux transports en commun

Plus qu'une simple alternative, le scooter électrique apparaît comme un complément idéal aux transports en commun dans une logique multimodale. En effet, ses qualités de maniabilité et de stationnement facile en font l'outil parfait pour effectuer les trajets du dernier kilomètre. Vous pouvez relier : 

  • les stations de métro/train à votre domicile ; 
  • les parkings voiture à votre lieu de travail ; 
  • votre domicile aux marchés.

Avec une autonomie moyenne située entre 40 km et 80 km, le scooter électrique couvre amplement les besoins de déplacement urbains d'une large majorité de citadins. Il apporte une véritable plus-value en matière de flexibilité et de gain de temps. Les utilisateurs évitent les correspondances multiples que peuvent impliquer les transports en commun pour de courts trajets.

Son coût à l'achat, bien que plus élevé qu'un abonnement transports, demeure abordable si l'on considère les économies réalisables sur le carburant ou l'entretien par rapport à une voiture. Le scooter électrique offre une solution de mobilité individuelle mais aussi financièrement accessible, en complément optimisé : 

  • des lignes de métro ; 
  • des bus ; 
  • des trains.

Conseils pour choisir et utiliser son scooter électrique

Avant d’investir dans un scooter électrique, réfléchissez à votre besoin de déplacement réel et à votre budget maximal. Les modèles proposés diffèrent sensiblement dans leurs performances et leur prix. Pour faire votre choix, testez les différents modèles disponibles chez le concessionnaire. Vous aurez des points de comparaison sur : 

  • l'autonomie annoncée ; 
  • la vitesse de pointe ; 
  • le degré de confort ; 
  • la connectivité éventuelle. 

Chaque utilisateur devra sélectionner le modèle qui coche le mieux les cases en fonction de son profil d'utilisation. Après votre achat, quelques gestes simples d'entretien sont indispensables pour optimiser la durée de vie de la batterie. Elle constitue l’élément le plus coûteux à remplacer. Il s'agit, notamment, de recharger complètement la batterie au minimum une fois par mois, même si le scooter n'est pas utilisé. Nettoyer régulièrement le scooter électrique permet également de retarder son vieillissement.

Le port du casque homologué et le respect scrupuleux du code de la route sont de rigueur. Pour sa propre sécurité et celle des autres usagers, tout conducteur de scooter électrique se doit d'adopter une conduite prudente et responsable.

Avec ses nombreux avantages pratiques et écologiques, le scooter électrique s'impose comme une solution de mobilité individuelle durable en plein essor, notamment dans les zones urbaines. Grâce aux progrès technologiques, son adoption ne peut que se développer dans les années à venir.